À PROPOS DE

(1961, Canada)

James Rolfe compose pour ensemble de chambre, orchestre, voix, chœur et pour l’opéra. Il a étudié la composition avec John Beckwith à l’Université de Toronto et avec Jo Kondo au Japon.

De nombreux ensembles ont commandé et joué ses œuvres au Canada (Arraymusic, Continuum, Esprit Orchestra et Vancouver New Music), aux États-Unis (Bang on a Can All-Stars), en Europe (Asko Ensemble, Ensemble Contrechamps de Genève, Ensemble Avant Garde, Ives Ensemble, Ixion Ensemble, Nash Ensemble, Nieuw Ensemble), et en Nouvelle-Zélande (175 East). Il a obtenu une bourse Guggenheim en 2000. Il vit actuellement à Toronto au Canada.

Une nouvelle oeuvre de James Rolfe comisionnée par Soundstreams a eté présentée en première au concert de 'The Music Of Arvo Part' le 1er Octobre 2013.

ŒUVRES

 

Création Titre de la commande ÉCOUTER
10-01-2013 Open Road Listen Close

01-27-2013 Five and a Half Bridges Listen Close

11-29-2011 Tango: Del Amor Imprevisto Listen Close

Rolfe était le mieux placé pour décrire le défi que lui posait la composition d’une pièce dans un style appartenant à une tradition culturelle étrangère : en tant que compositeur anglo-canadien, écrire un tango est une tâche délicate. Comment un compositeur nordique flegmatique peut-il se sentir à l’aise avec le langage, le chant, le rythme et l’âme propres à cette danse?

03-23-2011 Breathe Listen Close

Breathe jette un nouveau regard sur différentes périodes de l’histoire de la musique par son mélange de textes anciens et modernes et par l’interprétation de musique nouvelle à l’aide d’instruments anciens. Chaque partie porte sur un des quatre éléments : air, feu, eau et terre, tous présents dans les poèmes choisis par Rolfe.

11-03-2006 When Lilacs Last in the Dooryard Bloom’d Listen Close

Commande de Soundstreams pour le festival biennal University Voices de 2006, la pièce When Lilacs Last in the Dooryard Bloom’d s’inspire de l’élégie de Walt Whitman dédiée au président américain Abraham Lincoln assassiné en 1865. Une première version pour piano a d’abord vu le jour, Lilacs, où le rythme et la cadence des vers libres étaient interprétés comme une trame narrative musicale.

04-22-2004 Freddy's Dead Listen Close

Rolfe uses some of the same methods that Bach himself employed in constructing The Musical Offering, including inversion, retrograde, and retrograde inversion. Most of Freddy’s Dead derives from the third movement of The Musical Offering’s Trio Sonata, which Rolfe has variously sped up and squeezed into down beats (bass clef) or off beats (treble).

11-03-2002 Under the Sun Listen Close

L’affirmation selon laquelle « il n’y a rien de nouveau sous le soleil » est aussi bien ironique que réconfortante pour un compositeur du XXIe siècle formé à l’école de l’avant-garde du XXe siècle. Le texte de Rolfe, qui rassemble et condense différentes traductions, est tiré du premier chapitre de l’Ecclésiaste. La multiplicité des voix crée un contexte acoustique qui se prête bien à l’exploration des différentes dimensions du texte.

02-27-2002 O, that you would kiss me Listen Close

Le texte de cette pièce est tiré du Cantique des cantiques de l’Ancien Testament. Dans cette pièce, les voix échangent des caresses à l’aide de motifs communs, à intervalle serré, s’entremêlant, se touchant et se chevauchant dans une représentation de la sensualité intense du texte.

04-17-2001 Six Songs Listen Close

Dans ses précédentes compositions inspirées de la poésie de Walt Whitman, Rolfe s’intéressait davantage à la sonorité des vers qu’à leur signification. Dans cette mise en musique de poèmes tirés de Feuilles d’herbe, Rolfe adopte une approche plus traditionnelle, la musique étant mise avant tout au service des idées et sentiments évoqués par le texte.