À PROPOS DE

(1966, Hong Kong)

Née à Hong Kong, Melissa Hui a grandi à North Vancouver en Colombie-Britannique. D’abord inspirée par la musique envoutante des Pygmées et le Gagaku, la musique de cour japonaise, elle cherche à créer une musique personnelle éthérée, empreinte d’une forme de lyrisme et de violence.

Sa musique a été jouée en Amérique du Nord, en Europe, en Australie et en Asie par divers ensembles, dont l’American Composers Orchestra au Carnegie Hall, les San Francisco Contemporary Music Players, le California EAR Unit, l’Esprit Orchestra (Toronto), l’Orchestre symphonique de Taiwan, et ce dans le cadre d’événements et lieux variés : International Gaudeamus Music Week (Amsterdam), festivals ISCM en Suisse et en Croatie, Théâtre de la Ville (Paris), Festival Sons d’hiver (France), Merkin Hall, Focus Festival, Music at the Anthology à New York, Festival Internacional Cervantino (Mexique), Pacific Music Festival (Japon), Spoleto Festival et la série L.A. Philharmonic’s Green Umbrella.

Elle a obtenu une maîtrise du California Institute of the Arts et un doctorat de l’Université Yale. Au nombre de ses maîtres à penser, on compte Mel Powell, Jacob Druckman, Martin Bresnick, Morton Subotnick et Earl Kim.

Elle a reçu de nombreuses commandes de plusieurs ensembles : Orchestre symphonique de l’Oregon, Orchestre du Centre national des Arts, Orchestre symphonique de Vancouver, Orchestre symphonique de Winnipeg, Orchestre symphonique de Kitchener-Waterloo, Kronos Quartet, St. Lawrence String Quartet, New Millennium Ensemble et Essential Music (NY), Ensemble Antipodes (Suisse), Dogs of Desire (de l’Orchestre symphonique d’Albanie), l’Orchestre de chambre du Manitoba, New Music Concerts (Toronto), Nouvel ensemble moderne et Société de musique contemporaine du Québec (Montréal), Melody of China/Citywinds (San Francisco), Tapestry New Opera Works, en plus d’avoir composé la trame sonore pour le film documentaire Sunrise Over Tiananmen Square, en nomination pour un Oscar.

Membre de la faculté de composition de l’Université Stanford de 1994 à 2004, Melissa Hui vit maintenant à Montréal.

ŒUVRES

 

Création Titre de la commande ÉCOUTER
02-11-2008 Pimooteewin: The Journey Listen Close

Dans cette œuvre novatrice, le premier oratorio écrit en langue crie, Weesageechak et Misigoo pleurent le départ des vivants vers le pays des morts. Ils entreprennent un voyage et, avec l’aide d’Atheegis la grenouille, ils se rendent à l’île magique où les esprits des morts dansent au clair de lune.

04-22-2004 Fred and John Were Having Tea (When I Dropped By) Listen Close

Hui utilise des gestes traditionnels qui appartiennent à l’idiome du trio avec piano pour traduire et transformer le thème original. Sa pièce comprend des traits de grande virtuosité pour tous les instruments, lesquels ont à la fois une identité comme éléments autonomes et comme parties d’une texture contrapuntique dense. (« Ils ont servi des crumpets », ajoutait Hui, en guise de post-scriptum moqueur au titre de sa composition.)